Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Météo

 

Archives

Publié par Martine

Nous étions en week-end à Valencay dans l'indre et j'avais oublié d'emmener des livres. Je suis allée en centre-ville et j'ai trouvé une librairie maison de la presse où il y  avait peu de choix  (ce n'est pas la libraire du grand cercle à eragny ou la fnac)....

 

Sur une table au milieu de livres d'occasions., un livre de poche qui semblait neuf avec une photo en noir et blanc d'une femme de dos dans une gare et une bande rouge "prix des libraires" , une référence en matière de littérature.

 

 

no et moi

 

Comme je fais à chaque fois, j'ai ouvert et j'ai lu la première page qui commençait ainsi :

 

- Mademoise Bertignac, je ne vois pas votre nom sur la liste des exposés.

De loin Monsieur Marin m'observe, le sourcil levé, les mains posées sur son bureau. c'était compter sans son radar longue portée. j'espérais le sursis, c'était le flagrant délit. Vingt-cinq paires d'yeux tournées vers moi attendent ma réponse.....

 

J'ai lu l'histoire au dos du livre et j'ai rapidement acheté ce livre de 250 pages (je pourrai le lire dans le week-end) en me disant : on verra bien.

 

No et Moi est l'histoire d'une amitié entre une adolescente surdouée : Lou Bertignac d'une famille bourgeoise qui vit dans le souvenir d'un drame passé et No jeune-fille SDF qu'elle rencontre dans une gare. Lou aidé d'un de ses camarades de classe cherchera à sortir No de la rue, de la sauver.

 

J'ai beaucoup aimé ce livre. L'écriture est alerte avec des phrases courtes dépourvues de tout superflu ce qui nous permet de vivre l'histoire comme No. C'est un livre plein de tendresse, de générosité qui parle aussi de la différence.

Tout pourrait opposer Lou l'adolescente bourgeoise surdouée et No la SDF et pourtant elles se ressemblent parce qu'elle sont différentes des autres jeunes filles de leur age et sont pour cela rejetées. Toutes les deux ont des histoires personnelles difficiles.  C'est ce qui va rapprocher. Néanmoins cette amitié pourra t'elle perdurer, Lou arrivera t'elle à sauver No et si c'était No qui en fin de compte sauvait Lou .....

 

Très belle histoire.

 

Je finirai ma critique sur cette phrase extraite du livre

 

«Et si c'était ça le bonheur, pas même un rêve, pas même une promesse, juste l'instant.»

 

Ce fut un vrai bonheur que cet instant de lecture.

 

 

Pourquoi je vous parle aujourd'hui de cette histoire pour que vous la lisiez bien sûr mais si vous n'avez pas le temps ou que vous l'avez déjà lu, aimé :  le 17 Novembre sortira le film  "NO ET MOI" d'après le roman de Delphine de Vigan et il passera à Utopia Pontoise et Saint-Ouen l'Aumône.... et dans beaucoup de salles de France.

 

Voir la bande annonce :

 

 


No et Moi - Bande-Annonce / Trailer [VF|HD]
envoyé par Lyricis. - Regardez plus de films, séries et bandes annonces.

 


Commenter cet article

Joanna 12/12/2010 19:49



Superbe livre, je suis allée voir le film et je l'ai trouvé très bien aussi.


J'ai mis un lien vers ton billet sur mon blog. Bonne lecture à toi et à bientôt



françoise 24/11/2010 07:27



Du coup, je suis revenue lire ce que tu en disais, je savais que j'avais lu un article sur ce livre, mais je ne me rappelais plus que c'était chez toi.


Super livre sans doute, et super film, j'ai aimé, beaucoup d'émotions, de sentiments, de souffrances, de joies...


bises


françoise



Amaury 13/11/2010 10:47



J'aime beaucoup la phrase de fin, une histoire qui méritait d'être conté et racontée par tes soins.



philae 13/11/2010 00:57



merci pour la visite et bon week end



DD 12/11/2010 20:46



j'aurais sans doute plus vite fait d'aller voir le film que de lire le livre ...


Bonne soirée Martine, bises



Laurent 12/11/2010 16:46



Joli coup de coeur...


Bonne Soirée Martine


Bises, Laurent



arielle 12/11/2010 14:38



on fait parfois de riches découvertes, comme ça, au coin d'une rue... merci de nous faire partager cette histoire.


arielle



armide+pistol 12/11/2010 12:39



La phrase que tu as relevée pourrait être mon credo.


Et tu me donnes bien envie de me faire le plaisir de cette découverte.



CLaudette 12/11/2010 12:18



Re-bonjour : pas de panique, le livre se lit très vite et vous pouvez le lire avant d'aller voir le film. C'est toujours mieux à mon avis, encore que très souvent je suis déçue par la version
filmée. Il y a quelques exceptions toutefois. Espérons qu'il en sera une. Claudette.



claudette Muneret 12/11/2010 12:14



Bonjour,


Excellent livre lu cet été et dont le film sort en salle ce mois-ci. Du même auteur et à lire aussi, "les heures souterraines"... autre sujet, autre thème... mais tellement d'actualité. Pôle
emploi en sature... Merci encore pour tous vos articles.



Martine 12/11/2010 13:50



J'ai acheté il y a une semaine les heures souterraines et je vais le lire bientôt. Merci pour votre contribution



christina 12/11/2010 12:02



Bonne lecture, Martine.


Bisous.



Flo-Avril 12/11/2010 11:10



Je connais pour l'avoir lu l'été passé, une magnifique histoire


Amitiés, Flo



Quichottine 12/11/2010 10:44



Merci ! Je me demandais justement si j'irai le voir... Aurais-je le temps de lire le livre avant ? ou vais-je attendre pour lire le livre après ?


 


Là est la question...


 


Passe une bonne journée, Martine. Bisous.



sido 12/11/2010 09:12



J'aime bcp la dernière phrase citée : on cherche trop à faire du bonheur un état durable, je crois que l'être humain passe aisement par de multiples états d'âme changeants ; l'essentiel est de
savoir apprécier ceux qui même fugaces apportent réconfort.



sittelle 12/11/2010 08:48



Je te vois très bien dans cette librairie, sur la gentille place de Valençay ! merci, je regarde la vidéo. Toujours la tempête, ce matin... amitiés



Coucou:0014: ♥ dom ♥ 12/11/2010 07:49



Je vais attendre le film ...


Bonne fin de semaine ! Bisoux tempétueux +++

dom






françoise 12/11/2010 06:05



Une belle trouvaille alors !


bise


françoise