Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Météo

 

Archives

Publié par Martine

Aujourd’hui, 2 décès sur 3 dans le monde sont le fait des maladies chroniques En France, ces maladies progressent 4 à 5 fois plus vite que le changement démographique. Le cancer touche 1 homme sur 2 et 2 femmes sur 5. Les coûts générés font imploser les systèmes de santé.


Face à cette catastrophe sanitaire, il est temps de réagir. Les maladies chroniques ne sont ni un simple effet du vieillissement ni une fatalité : notre environnement moderne est en cause. Des milliers de molécules chimiques l’ont contaminé mais aussi la malbouffe, la sédentarité, la pollution urbaine, le travail précaire et stressant.

 

Europe Ecologie-Les Verts avec le soutien des Amis de la Confédération Paysanne, des Paniers de Beauchamp, du NPA et du Parti de Gauche organise un film-débat aux cinémas Utopia de Saint Ouen l’Aumône le .jeudi 13 février à 20h30 avec André CICOLLELA

 

Chimiste, toxicologue, chercheur en évaluation des risques sanitaires à l’Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques), André CICOLLELA est président du Réseau Environnement Santé et est à l’origine de l’interdiction du bisphénol A dans les biberons, de l’interdiction du perchloréthylène dans les pressings, etc. Il est l’auteur notamment d’ Alertes Santé, et de "Toxique Planète : Le scandale invisible des maladies chroniques" en octobre 2013.

 

  ToxiquePlanèteCicolella

 

 

André Cicolella voit dans cette pandémie la quatrième crise écologique. Elle résulte, dit-il, du mauvais rapport de l’homme avec son environnement au sens large, et tout comme le réchauffement climatique, elle est générée par notre mode de vie (alimentation, sédentarité, contamination chimique, pollution atmosphérique…)

Commenter cet article

HAUTEMAISON 05/02/2014 12:23


Re-bonjour mon Amie,


Et oui, comme d'habitude, cet état des lieux est généré par l'homme, ce "prédateur", par la "malbouffe",et  tous ces additifs que l'on insère dans nos aliments et qui sont reconnus soit
cancérigènes, soit déclencheurs de désordres de tous ordres.


Le gouvernement est complice, puisqu'il tolère cela, dès lors qu'ils sont indiqués sur les paquets. C'est à nous de "trier". Il va bientôt falloir avoir son bac pour "décrypter" tous ces
affichages !! Quelle tristesse !


Sans parler de la pollution atmosphérique. A quand les masques, comme en Chine ???


Gros bisous. Coryphee

Quichottine 05/02/2014 11:35


Je crois qu'il faut absolument s'en préoccuper avant qu'il ne soit trop tard.


Merci pour ce billet, Martine.


Bises et douce journée.

Francine Peyrelongue 05/02/2014 10:43


Quand tu vois ce qu'ils nous font manger quelquefois, ce n'est pas drôle, ou les matières des contenants (comme les biberons). Ils vont nous anéantir.
Bisous et bonne journée 


 

jean 05/02/2014 10:08


Oui, à quand la culture sans mauvais produit.... (engrais pesticide, herbicides) à quand l'interdiction de tous ces emballages toxiques....


Alors le prix de ton panier va doubler... ou les agriculteur dont il y a plusieurs suicides par semaines vont tous y passer, le premier problème c'est qu'il faut produire pas cher car personne ne
veut payer le prix que cela coûte.... aussi tous ces écolo, c'est magnifique... mais ils sont des utopistes lamentables.... à coté de la plaque tu n'as qu'à les voir au gouvernement
aujourd'hui....

Martine 05/02/2014 08:44


Tant qu'il n'y aura pas une vraie volonté politique généralisée sur toute la planète, on ne s'en sortira pas.


Tous ces gros lobies qui payent des campagnes électorales... tous ces pauvres gens tenus dans l'ignorance de ce qu'ils boivent ou mangent...


Y'a du travail!


Il faudrait pourtant que ça change. Il n'est peut-être pas trop tard


Bises