Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Météo

 

Archives

Publié par Martine

Lecture publique d’urgence… à l’occasion du…

 

64e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l'homme

Mercredi 5 décembre 2012 à 20 h 30 au Théâtre de l’Usine à Eragny.

Entrée gratuite.

 

Lectures présentées par Amnesty International et le collectif d'auteurs Les Mots Migrateurs,

en partenariat avec le Théâtre de l'Usine et Radio RGB.



 

Parce que la lutte contre la torture, la lutte contre la peine de mort, contre l’emprisonnement abusif, la défense de la liberté d’expression, la défense des droits économiques et sociaux… sont plus que jamais d’actualité partout dans le monde, nous vous proposons, de réentendre - ou de découvrir - les paroles « en résonance » d’hommes et femmes, célèbres ou moins connus, qui soutiennent ces actions.


 

Une lecture publique d’urgence et de prise de conscience, à plusieurs voix. Prenez le temps de comprendre les enjeux de l’inadmissible...

Le théâtre a lui aussi son mot à dire pour la défense de nos droits fondamentaux…

 

 

 Invitation.jpg

 

 

 

Lectures au cœur du monde….

 

Lectures des textes de : Maram al-Masri - Robert Badinter - J.C. Bouchard - Olivier Campos - Eugène Durif - Paul Eluard - Khalil Gibran - V. Gabralga - Evguenia Guinzbourg - William Ernest Henley - Albert Londres - Franck Pavloff - Thiago de Mello - Anna Politovskaïa - Léopold Sédar Senghor, etc.

 

Lectures effectuées par les membres d’Amnesty Internatinal et du collectif d’auteurs Les Mots Migrateurs, avec l’aimable participation d’Hubert Jappelle, directeur du Théâtre de l’Usine, et de José Guérin, directeur de Radio RGB.

 

Échanges avec des représentants locaux d’Amnesty International avant et après les lectures.

Marché de Noël de soutien à l’issue des lectures.


http://www.amnesty.fr

 

Une manifestation programmée dans le cadre des 30 ans de Radio RGB

www.radiorgb.net



 

Théâtre de l’Usine. 33 chemin d’Andrésy 95610 Eragny-sur-Oise


www.theatredelusine.net

 

 

Commenter cet article