Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Météo

 

Archives

Publié par Martine

Inscrivez-vous dans l’émotion d’une lecture publique !

8e Mots parleurs à la Bibliothèque

G. Apollinaire de Pontoise

Pour redécouvrir le plaisir d’écouter et de partager les mots

Invité d’honneur : le poéte pontoisien Alain Andrieu

Le mardi 9 juin 2015 à 20 h 30

La bibliothèque G. Apollinaire de Pontoise accueille l’association Les Mots Migrateurs une fois par trimestre à « la cave » ou au « patio » pour des soirées lecture ouvertes à tous. Ces soirées ont pour vocation de donner une carte blanche à un auteur contemporain, et de permettre au public de « revisiter » quelques grands textes de la littérature classique ou contemporaine. En deuxième partie, elles se transforment en scène ouverte pour permettre aux auditeurs de devenir lecteurs…

Soirée en trois temps

Premier temps

Donner la parole, à un auteur contemporain

Invité d’honneur Alain Andrieu poète pontoisien, membre de l’association Les Mots Migrateurs, auteur de deux recueils de poésie chez Edilivre ; "Fragments d'amours enfouis" et  "Dans nos raffineries à rêves".

Deuxième temps

Re « revisiter », par des lectures d’extraits choisis, quelques grands textes, « pas toujours, mais souvent oubliés », de la littérature classique ou plus contemporaine.

Troisième temps

Scène ouverte pour vous donner la parole le temps de la lecture d’un extrait d’un texte personnel ou d’une œuvre littéraire que vous chérissez. 3 minutes au plus de lecture par personne.

Pauses musicales et arbitre du temps de parole.

Entrée libre   / Renseignements au 06 83 35 71 79

En savoir plus sur les soirées Mots Parleurs :

http://www.motsmigrateurs.fr/page341/page341.html

 

Bibliothèque Guillaume Apollinaire

14 rue Alexandre Prachay 95 300 Pontoise

Réservations : 01 34 25 04 25
 

En savoir plus sur Alain Andrieu :

http://www.edilivre.com/dans-nos-raffineries-a-reves-20b798d982.html#.VWf7_Ci5ZwY

Ancien journaliste et travailleur social, Alain Andrieu aime « naviguer » avec les lettres qu'il détourne avec bonheur.

A. Andrieu

A. Andrieu

Commenter cet article