Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Météo

 

Archives

Publié par Martine

En Mars 2015 au théatre l'Apostrophe

L’(h)Histoire au goût du jour
 
Qu’elle soit contemporaine avec la révolution égyptienne contée et chantée lors des deux soirées proposées par la compagnie El Warsha, ou à travers l’histoire des Migrations de populations à travers le spectacle éponyme par Nicole Mossoux et Patrick Bonté, guère plus lointaine avec la saga des Lehman Brothers servant comme point d’ancrage à la critique de notre société du profit faite par Arnaud Meunier à travers « Chapitres de la chute », faite de petites histoires à travers les souvenirs par François Verret, lors de trois dates de sa dernière création « Rhapsodie démente », l’histoire avec un grand ou petit h est présente sur le plateau de la scène nationale en ce mois de Mars.
 
Tout d’abord François Verret, artiste en résidence à la scène nationale, par Rhapsodie démente, sa prochaine création, dans le cadre d’Escales danse en Val d’Oise, nous narre une histoire, des histoires. Des figures de guerre, des masques, des mots hantent le plateau. Ils perturbent le champ de vision et l’écoute. Toutes ces mémoires, tant de générations, d’histoires intimes mêlées aux récits collectifs. Visions et interprétations multiples d’un monde et de son vivre ensemble, tissant la toile d’aujourd’hui entre réel et fiction, en autant d’états sensibles et précaires. Dans Rhapsodie démente bat le pouls d’un monde en pleine mutation.
Rhapsodie démente
Mardi 17 mars à 20h30
L’-Théâtre des Louvrais / Pontoise
Vendredi 20 mars à 20h30
Centre culturel / Taverny

Dans le cadre d’Escales danse en Val d’Oise
(attention la date du 27 mars initialement prévue à Fosses est annulée)
 
Migrations avec ses sept patineurs, dessine des figures aussi précises qu’imprévisibles. Comme celles des oiseaux migrateurs. Elles nous parlent de déracinement, d'exil intérieur, de solitudes sur la blanche étendue. Leur beauté nous interroge.  Quel est le sens de quitter ? Du patinage au voyage des migrants, leurs tracés sur la glace impriment un rythme étrange au spectacle en patinoire chorégraphié par Nicole Mossoux et mis en scène par Patrick Bonté.
Spectacle événement Escales danse en Val d’Oise

Migrations
Jeudi 2, vendredi 3 avril à 21h
(attention changement d'horaire)
Patinoire de Garges-lès-Gonesse
2 allée Jules Ferry, Garges-lès-Gonesse
Dans le cadre d’Escales danse en Val d’Oise

 
D’autres soirées s’offrent également au public, mais musicales celles-ci avec un opéra d’Haydn « Armida »  que Mariame Clément remet au goût du jour en posant notamment un regard aigu sur les questions du genre, avec Cécile Mc Lorin Salvant chanteuse de jazz franco-américaine qui unit harmonieusement l’ancien et le nouveau à travers un blues tout en nuances et délicatesse, ou encore Pierre de Bethmann, artiste en résidence lors d’un trio complice à Osny.
Sans oublier une touche d’arts plastiques avec la magnifique légèreté de l’exposition d’Agata Podsiadly « L’oise, prunelle de nos yeux », et d’action artistique avec les maintenant célèbres « Melting Potes », regroupant lors de deux journées plus de 400 élèves, quinze artistes référents et une trentaine d’enseignants issus des ateliers animés toute l’année dans les établissements scolaires partenaires.
 

Commenter cet article