Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Météo

 

Archives

Publié par Martine

Apostrophe Cergy-Pontoise  en Novembre 2014

De découverte en découverte.
C’est au travers de trois  couleurs de spectacles différents que nous vous proposons d’entrer en ce mois de Novembre.

 

• Tout d’abord c’est avec un flegme « so british » que la compagnie outre-Manche Gandini Juggling présente « Smashed ».

Jongler hors des sentiers battus tout en préservant la magie, le jeu et l’humour, voilà ce qui caractérise Smashed. Ce spectacle, tout public à partir de 7 ans, aime le risque, faire voler la vaisselle, et s’attache à dévoiler nos petites humanités à travers l’invention et la virtuosité de ses numéros. Détonant et jubilatoire, il rend hommage à la chorégraphe allemande Pina Bausch et dévoile le talent des fabuleux artistes de la compagnie londonienne.


SMASHED – Gandini Juggling
vendredi 7, samedi 8 novembre à 20h30
dimanche 9 novembre à 16h
L’-Théâtre des Louvrais, place de la Paix, Pontoise (95)

 

S’ensuit une version décalée et résolument contemporaine du conte des frères Grimm « Hansel et Gretel »
C’est sous forme d’un ciné-concert  que Métilde Weyergans et Samuel Hercule, nous présentent cette histoire basculée en pleine crise économique des années 70 dans une petite ville du Nord. Ici les deux enfants deviennent des retraités et le conte fait se questionner sur les rapports intergénérationnels, et la place des anciens dans la société actuelle. A voir notamment en famille à partir de 6 ans.

 

 

HANSEL ET GRETEL – Les frères Grimm / La cordonnerie
jeudi 4, vendredi 5 décembre à 10h et 14h30
samedi 6 décembre à 17h, dimanche 7 décembre à 16h
L’-Théâtre des Louvrais, place de la Paix, Pontoise (95)

 

• Pour la seconde année consécutive, L’apostrophe propose, en partenariat avec le Festival Impatience organisé par le CENTQUATRE, le Théâtre du Rond Point et Télérama, un temps fort autour de l’écriture contemporaine « Le Théâtre du Présent ».
En lien avec le Comité de lecture de L’apostrophe, nous proposons d’approcher, au plus près de la scène et des artistes, les problématiques de l’écriture théâtrale contemporaine. Cette seconde édition est l’occasion de découvrir les auteurs dramatiques d’aujourd’hui, qui témoignent et révèlent le sensible d’un monde en mutation et d’un art en perpétuel renouvellement. Au terme de lectures, de rencontres, le spectacle lauréat du Festival Impatience « Orphelins » - Compagnie Héros-limite, sera présenté.

 

 

LE THÉÂTRE DU PRÉSENT– 2ème édition
samedi 29 novembre à partir de 14h

L’-Théâtre des Louvrais, place de la Paix, Pontoise (95)

Vous retrouverez tous les détails sur ces manifestations dans les communiqués en pièces jointes.
 

Et tout au long du mois de novembre, de la musique avec une soirée proposant deux concerts jazz en compagnie d’Aaron Goldberg trio et Dave Douglas and Joe Lovano quintet, jeudi 13 novembre, dans le cadre de Jazz au fil de l’Oise ainsi qu’un ciné concert L’aurore de Friedrich W. Murnau sur une musique d’Alain Moget, qui éclaire le film d’une manière exceptionnelle, le 14 novembre.
Une pointe de danse viendra ponctuer ce mois avec « The Roots » de Kader Attou – Centre chorégraphique de La Rochelle, spectacle où entre hip-hop et danse contemporaine, le chorégraphe nous donne à voir à travers une pièce exclusivement masculine, les racines et les nouveaux chemins à défricher de la danse actuelle, du 20 au 22 novembre.
Encore quelques pointes de théâtre seront présentes avec deux créations « Les enfants de la Terreur » de Judith Depaule, le 27 novembre, qui aborde le thème difficile de l’engagement revendicatif parfois violent de la jeunesse d’aujourd’hui, et « Du bon usage du cannibalisme » par Frédérique Wolf-Michaux du 4 au 6 novembre, où le texte de Jonathan Swift trouve toute son actualité au travers du talent ironique d’une seule comédienne au plateau.
Trouvera aussi sa place, « Les insatiables » les 24 novembre, 1er décembre et 8 décembre, où Gloria Paris donne à voir une version touchante du texte d’Hanokh Levin « Marchands de Caoutchouc », dans le miroir émouvant du monde du cabaret avec sa nostalgie et son sens du dérisoire.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jerry OX 03/11/2014 15:14

Oui, merci pour ce billet Martine ; Ires explicatif et bien illustré . Bonne semaine à Cergy !

Quichottine 17/10/2014 09:13

Merci pour ces infos que tu continues à nous donner Martine.
Bisous et douce journée.