Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Météo

 

Archives

Publié par Martine

Jean-Paul JEANDON a été élu hier soir vendredi 4 avril 2014 Maire de Cergy par le Conseil Municipal avec 34 voix devant une assistance très nombreuse

Election du maire de Cergy Jean-Paul JEANDON par le Conseil Municipal
Photo Assia RIAHI

Photo Assia RIAHI

Crédit photo Gerardphotos@free.fr

Crédit photo Gerardphotos@free.fr

Crédit photo gerardphotos@free.fr

Crédit photo gerardphotos@free.fr

Crédit photo Gerardphotos@free.fr

Crédit photo Gerardphotos@free.fr

Photo Assia Riahi. Malika Yebdri (première adjointe) à droite

Photo Assia Riahi. Malika Yebdri (première adjointe) à droite

Pendant ce temps on apprend que Thierry SIBIEUDE a saisi le tribunal administratif pour faire annuler l'élection de Cergy. Il avance comme motif l'utilisation de l'argent de la mairie pour propagande électorale et pressions sur certains bureaux de vote.


Il est à noter qu'en 2008 Thierry SIBIEUDE avait déjà saisi le tribunal administratif de Cergy pour faire annuler l'élection de Dominique LEFEBVRE pour des raisons similaires et qu'il avait été débouté. Voir article de Cergyrama du 28 mars 2008.

 

Thierry SIBIEUDE serait-il mauvais perdant ?

Commenter cet article

Martine de cergyrama 08/04/2014 05:36

Oui Gangan c'est un maire de gauche PS qui conduisait une liste de gauche rassemblée. C'est le maire sortant il était maire depuis plus d'un an après la démission de l'ancien maire (Dominique LEFEBVRE) élu député pour non cumul des mandats.

Gangan 07/04/2014 19:28

C'est un maire de gauche ?

Assia 05/04/2014 21:40

Bonsoir,
J ai assisté au CM avec grand plaisir, ce que je retiens sont les discours de la première Adjointe et Monsieur le Maire. Il y avait beaucoup de monde
Bisous Martine

Quichottine 05/04/2014 14:12

C'est vrai qu'on doit accepter sa défaite et qu'à mon avis il ne servirait à rien de revoter.

Si l'argent de la mairie a été utilisée à des fins de propagande électorale, ce sera facile de le vérifier sur les comptes de la commune et l'avenir dira.

Par contre, même si je suis certaine que ce n'était pas pour intimider les électeurs, mon mari et moi-même avons été extrêmement étonnés de voir le nombre de personnes présentes dans notre bureau de vote, derrière le président et les assesseurs habituels... Étaient-ils là pour contrôler le bon déroulement du vote, ou seulement dans l'attente de leur tour "devant" pour remplacer ceux qui s'y trouvaient ? Je ne sais pas, mais c'était assez impressionnant.

En plus de trente ans de vie à Cergy, je n'avais jamais vu autant de personnes derrière l'urne alors que la fréquentation du bureau par les électeurs était tout à fait à l'image des élections précédentes.

Perdre ou gagner des élections ne devrait pas aboutir à des querelles et à des dépenses supplémentaires inutiles. Il est temps de se mettre au travail.

Quichottine 06/04/2014 10:17

Non, je ne crois pas que ça ait influencé mon vote, mais ça m'a interpellée.

Notre ville est grande, j'aurais aimé que l'abstention le soit moins.
Mais ce que je sais c'est que je voudrais qu'une fois les élections passées, la gestion de la ville se fasse dans le respect de tous et pour le bien de tous, en faisant en sorte que les clivages politiques n'empêchent pas son bon déroulement.

Tu vois, je me dis que gauche et droite devraient avoir la même envie de nous permettre de vivre le mieux possible au lieu d'être toujours "contre" ce que l'autre bord propose...

Mais je sais bien que c'est quelque chose qui ne se fera jamais. Ce serait savoir admettre qu'on peut se tromper, et, ça, c'est le plus difficile.

Merci en tout cas pour ta réponse, Martine.
Bises et douce journée.

Martine. 05/04/2014 15:04

Vu que le scrutin s'annonçait très serré, chaque liste a dû déléguer dans certains bureaux de vote des "scrutateurs" chargés de vérifier que le vote se passait correctement. Une question quichottine cela t'a t'il influencé pour ton vote ? Aurais tu voté différemment si il n'y avait pas eu de scrutateurs. Ce que j'ai remarqué c'est que le vote se déroulait dans un climat d’extrême tension comme dans mon bureau de vote où il n'y avait pas de scrutateurs au moment où j'ai voté. C'était extrêmement désagréable mais c'est logique, c'est à l'image de ce qu'a été cette campagne électorale sur le terrain et des pressions qu'ont subi les militants colleurs d'affiche des équipes de Jean-Paul JEANDON et à l'image aussi des derniers tracts de TS.

Seb 05/04/2014 13:27

L équipe de Thierry Sibieude doit savoir faire son autocritique. Elle ne l a pas fait en 2008. Ce qui a causé sa nouvelle chute en 2014. Ce n est pas toujours la faute des autres.

C était une belle cérémonie chaleureuse pour Jean Paul, a l image de la proximité.