Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Météo

 

Archives

Publié par Martine

Analyse des retours de l'interpellation d'Agleau

aux têtes de liste aux élections municipales

dans l'agglomération de Cergy-Pontoise

 

 

33 questionnaires envoyés

10 réponses (+ 1)

 

8 réponses positives, c'est-à-dire acceptant le cadre de la gestion publique de l'eau et de l'assainissement préconisé par Agleau.

Il s'agit de :

  • la liste Neuville EDA, conduite par Michel Pierson

  • la liste Eragny la citoyenne, conduite par Pierrette Borgne

  • la liste Eragny anti-libérale et résistante, conduite par Agnès Partaix

  • la liste Jouy autre gauche, conduite par Sylvie Foliguet

  • la liste Pontoise à gauche vraiment, conduite par Solveig Hurard

  • la liste Ensemble réinventons Cergy, conduite par Françoise Courtin

  • la liste d'unité et de résistance, conduite par Martine Quenton (Cergy)

  • la liste Courdimanche avant tout, conduite par Antoine Vandaele

 

Soit six listes sur huit conduites par des femmes.

 

2 réponses incomplètes, mais affirmant un intérêt pour le problème soulevé par Agleau.

Il s'agit de :

  • la liste Une volonté et des ambitions partagées, conduite par Philippe Houillon (Pontoise). P.Houillon ne répond pas, avec une certaine habileté d'ailleurs, à toutes les questions posées, loin de là, mais qualifie nos interrogations de pertinentes et on comprend en filigrane que l'existence du SIARP entre en ligne de compte dans sa réflexion argumentée.

  • la liste Pontoise pour tous, conduite par Corinne Brami. sans remettre en cause le cadre de la DSP, cite deux points de son programme où elle s'engage à intervenir auprès du délégataire pour diversifier les sources d'approvisionnement en eau et diminuer les tarifs d'abonnement pour les petits consommateurs.

    Remarque : Corinne Brami est la seule responsable PS à nous avoir répondu.

 

1 réponse qui n'en est pas une

Il s'agit de la liste Pour Cergy, c'est le moment, conduite par Thierry Sibieude. T. Sibieude, pour toute réponse, nous envoie son programme complet, dans lequel … aucun point sur l'eau ne figure.

 

2 absences de réponse qui sont pour nous des déceptions

Il s'agit de :

  • la liste Menucourt à cœur, conduite par Eric Proffit-Brulfert, qui s'est pourtant déjà clairement engagé aux côtés d'Agleau

  • la liste conduite par le maire de Maurecourt qui comprend un conseiller général EELV.

 

Les silences qui font sens

Il s'agit des listes dirigées par le Parti socialiste :

  • Jean-Paul Jeandon à Cergy

  • Alain Richard à Saint-Ouen l'Aumône

  • Dominique Gillot à Eragny

  • Gilbert Marsac à Jouy le Moutier

  • Elvira Jaouen à Courdimanche

ou par leurs alliés EELV et PRG :

  • Sylvie Couchot à Vauréal

  • Pascal-Eric Lamy à Osny

 

Ces silences assourdissants sont, pour nous, la démonstration de l'influence exercée par Dominique Lefebvre, que même la présence de membres d'Agleau, à l'intérieur de certaines de ces listes, n'a pas été en mesure de combattre.

 

Remarque d'ordre plus général

Ce mépris important face à une interpellation portant sur une question d'intercommunalité fondamentale comme l'eau entre en résonance avec le peu d'intérêt manifesté par une très grande majorité des listes en présence pour les problèmes de l'agglomération.

Alors que les communes perdent l'essentiel de leurs compétences au profit des communautés d'agglomération, on constate que les questions essentielles ne sont pas abordées par les principales listes.

Difficile de ne pas voir là un rapport avec le désintérêt croissant des citoyens pour la chose politique, désintérêt qui va probablement se concrétiser par un taux d'abstention record.

Communiqué de presse d'Agleau
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quichottine 25/03/2014 14:36

Tu as sans doute raison quant aux fuites, quoique je ne sois pas certaine qu'ils soient plus à même de les détecter que d'autres.

Ce qui m'ennuie le plus dans cette remise des clefs de la gestion de l'eau à une société privée, c'est que nous avons pu constater qu'elle s'accompagnait d'une hausse significative des tarifs, ce qui se produit dans tous les domaines où le privé prend la place du public.

Les sociétés privées ont pour but de faire des bénéfices et de pouvoir les répartir entre leurs actionnaires. Ils n'ont pas pour mission de rendre la vie des abonnés plus facile au moindre coût.

Mais bon, je sais bien que chaque décision a ses avantages et ses inconvénients.

Regarde ce qui s'est passé pour d'autres services publics... la privatisation n'est pas toujours une bonne solution.

Passe une douce journée. Bises.

Martine. 24/03/2014 20:10

Une gestion de l'eau sous-traitée à une société privée assure compétence technique experte et réactivité en cas de problème. Elle limite aussi les problèmes non visibles comme les fuites d'eau. Cergy a un taux de fuite moins important que d'autres villes. Après il s'agit d'un choix de sous-traitant qu'on peut contester. Après c'est un choix de société libéral ou non libéral.
Quant à vos propos sur Dominique LEFEBVRE ils desservent plus votre combat qu'il ne le servent